Visite au CEP à Madagascar, fin février 2022

La maison principale du CEP

Daniel, Christiane, Jérémie et Priscille sont allés récemment chez les missionnaires présents à Madagascar: un poste se trouve à Antananarivo, le CEP, Centre d’Ecoute et de Partage, où sont principalement hébergés des étudiants soutenus par Retim. L’autre poste se situe à 171 kms plus au sud, à Antsirabé. C’est également un lieu d’accueil appelé centre Tsarafaritra où peuvent séjourner des missionnaires et se tenir des camps ou colonies pour enfants.

Nous allons aujourd’hui vous présenter les 7 étudiants hébergés au CEP, et donner quelques nouvelles des anciens étudiants.

Deux étudiantes étudient la comptabilité, Fiderana et Oginette. La première nous a témoigné sa reconnaissance car après avoir obtenu le bac, ses parents n’avaient plus les moyens de financer ses études. Elle est venue 3 fois frapper à la porte du CEP pendant le confinement pour obtenir une place au centre. Le 25 février, elle a passé ses examens finaux, il ne lui reste plus qu’un stage pratique et elle pourra chercher un emploi.

Nantenaina apprend le métier de dépanneur électronique, Andry fihobiana étudie le marketing-commerce. Goshenn prépare son bac, tout en suivant des cours en construction métallique. Saoline est en école de sage-femme et Fitiavana étudie l’informatique. Ce dernier est le fils de missionnaires malgaches partis aux Comores, également soutenus par Retim.

En plus des 7 étudiants, se trouvent sur la photo : Mamy et Vlon tout à droite, ainsi que des amis proches, Sousou et Mamy. Deux anciens étudiants avec leurs femmes et leurs enfants : Jon et Sahaza.

Les anciens étudiants :

Sahaza après avoir bénéficié du soutien de Retim pour ses études, a trouvé du travail dans une entreprise du bâtiment; il est marié à Stefania et ils ont deux enfants. C’est lui qui préside notre petite réunion.

Jon a été soutenu pour faire l’institut biblique de CEFOI, il est marié à une sage femme qui n’obtient que des contrats à durée déterminée car elle refuse de pratiquer les IVG à cause de sa foi.

Serge n’est pas présent, mais il a aussi un bon poste dans l’agroalimentaire. Il est marié et a un enfant.

Elisa la couturière, vit aussi à Antananarivo, elle est mariée et a deux enfants.

Francia et Fanilo sont allés à Antsirabé pour le travail : ils travaillent pour ErgoMada, une entreprise française de services et aident aussi au travail d’accueil du centre. Francia participe à l’encadrement des enfants le dimanche.

Adrianah est actuellement en France pour continuer ses études.

Francia et Fanilo avec leur petite Ando
L’annexe où logent les garçons
Dans la maison principale, à gauche, habitent les filles ainsi que Mamy et Vlon
Le Cep, un îlot de verdure au milieu de la grande ville

Une réflexion sur “Visite au CEP à Madagascar, fin février 2022

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s