Voyage en Bulgarie 2 : Les ateliers

Visite des ateliers Bulgares : moment sympathique avec Marie-Neige, responsable de l’atelier couture. Elle nous présente le travail, demande des précisions, nous essayons de l’aider…

DSC00341

DSC00340

On sort les tissus, les patrons, les feuilles d’instructions…

Voilà des tabliers d’enfant, des serviettes à élastique et les futurs chaussons…Nous avons hâte de les voir arriver sur nos stands!

Depuis environ quatre ans nous vendons aussi sur nos stands des objets en bois fabriqués par un couple de Bulgares : Emo et Yva, que nous avons eu la joie de revoir. Ils vivent à 3 heures de route de Montana.

DSC00504

Yva à droite, nous n’avons pas réussi à photographier Emo!

 

IMG_8784

Des porte-i pad

Emo et Yva fabriquent des puzzles, des barrettes en bois, des miroirs, des patères, etc.

Nous les encourageons à continuer !

 

Publicités

Voyage en Bulgarie 1

Une petite délégation de RETIM est allée sur le terrain en Bulgarie. Ces quelques photos vous donneront un aperçu des différentes actions mises en oeuvre là-bas.

La maison d’accueil de Slivovic : « La Mission »

DSC00260

Le jardin d’herbes aromatiques et les potagers

DSC00232

Petite visite à l’intérieur :

L’étage qui est déjà régulièrement occupé.

 

Le rez de chaussée qui fera l’objet du prochain camp de travail dans 15 jours :

Nous terminons par un repas convivial chez Nicolaï et Petia, le couple qui s’occupe de l’accueil à Slivovic.

DSC00274

L’origine des Ateliers Bulgares

Capture d’écran 2016-01-08 à 22.00.34

Pour commencer l’année 2016, nous avons demandé à Marie-Neige, la responsable des Ateliers Bulgares de nous raconter dans quel contexte les Ateliers ont été créés :

Un bref regard en arrière pour saisir les enjeux de ce beau travail.

montana

 » La Bulgarie est le pays le plus pauvre de l’union européenne. Or nous avons découvert sur place, que la région du nord-ouest est elle-même la région la plus pauvre de la Bulgarie. Nous avons donc vite constaté sur place une très grande proportion de chômeurs. Il y a bien quelques usines, mais le salaire ne suffit aucunement à vivre et les conditions de travail sont difficiles. Beaucoup de bulgares et de tziganes (car il y a une forte population tzigane) partent pour l’étranger où ils pensent réussir comme certaines connaissances. Hélas, la réalité est souvent bien plus sombre. Beaucoup se retrouvent à mendier en France, en Allemagne, en Hollande, en Italie… D’autres tombent dans les mains d’escrocs et reviennent à vide. Enfin une partie est piégée dans les griffes des réseaux de prostitution. Bien des annonces sont des pièges déguisés. Difficile de faire la part des choses quand le rêve est dans la tête face au non-avenir que les jeunes ressentent ici en sortant de l’enseignement secondaire. »

Panoramic_view_from_Montana_(Bulgaria)

Vue d’ensemble de Montana

 » Comme les parents partent à l’étranger, les enfants sont livrés à eux-mêmes ou confiés à une grand-mère. Ces enfants qui grandissent sans parents deviennent vulnérables dans leur propre pays : abandon précoce de l’école, délinquance pour les garçons, prostitution pour les filles. Loin d’être des clichés, c’est hélas ce que nous avons constaté chez les personnes que nous côtoyons.

C’est ainsi qu’en mai 2010 en partageant avec nos amis français ces difficultés, nous décidons de créer RETIM et son corollaire bulgare: MSD (littéralement : Action solidaire de Montana), dans le but de créer des emplois pour éviter aux parents de partir en France ou à l’étranger. »

 

Capture

Les Ateliers Bulgares

 » La ville de Montana ayant beaucoup de firmes de couture, il nous avait paru judicieux (mais aussi accessible à notre budget) de créer un atelier de couture. Dans le courant de l’automne, l’association est créée et l’atelier lancé. Nous pouvons désormais former des débutantes à la couture. Cette expérience leur permettra ensuite de pouvoir trouver un travail plus facilement, tout en continuant à travailler pour recevoir un complément éventuellement. »

Marie-Neige

 

 

Fin Août 2015 : un camp d’entraide Franco-Bulgare réussi !

Voici un compte-rendu de la troisième édition du camp d’entraide Franco-Bulgare. Encore une fois beaucoup de bénévoles se sont mobilisés  du 21 au 29 Août dans le but de continuer à avancer les travaux dans la maison d’accueil de Slivovic. Ce camp et les travaux ont pu être financés grâce à RETIM et à l’implication de ses bénévoles.

Plusieurs parties de la maison d’accueil ainsi que la maison de Nicolai et Pétia, le couple sur place, se sont complètement métamorphosées.

Chez Nicolai et Pétia :

  • Transformation du WC en véritable salle de bain
  • Rénovation du faîtage du toit
cuisine et WC (avant)

Cuisine et WC (avant)

Salle de bain rénovée (après)

Salle de bain rénovée (après)

Avant : faîtage abimé

Avant : faîtage abîmé

Après : un toit complètement rénové

Après : un toit complètement rénové

Dans la maison d’accueil :

  • Construction d’un escalier menant dans le futur dortoir qui sera aménagé dans les combles
  • Nettoyage des combles (futur dortoir) et mise en place d’un meilleur système de poutres
  • Mise en place des installations électriques au rez-de-chaussée
  • Finalisation du carrelage de la douche et WC, placoplâtrage du salon du haut ,  et rénovation du bas du placo du salon du rez-de-chaussée
Nouvel escalier menant aux combles

Nouvel escalier menant aux combles

 

Avant : certaines poutres dans les combles sont rongées

Avant : certaines poutres dans les combles sont rongées

Après : quelques poutres ont été enlevées et les combles sont nettoyés

Après : quelques poutres ont été enlevées et les combles sont nettoyées


Résultat : une douche parfaitement carrelée

Résultat : une douche parfaitement carrelée

Démarrage du chantier salle de bain (douche)

Démarrage du chantier salle de bain (douche)

 

 

 

 

 

 

 


Avant : le placo du rez-de-chaussé rongé par l'humidité

Avant : le placo du rez-de-chaussé rongé par l’humidité

Après : le placo est flambant neuf

Après : le placo est flambant neuf

 

Mise en place des installations éléctriques

Mise en place des installations électriques

Mise en place des installations éléctriques (2)

Le placo du salon du haut finalisé !

Le placo du salon du haut finalisé !

12. le salon du haut !

L’extérieur de la maison d’accueil :

  • Construction d’un bloc de douche extérieur
  • Débroussaillage intensif de la propriété et des cultures
  • Récolte des plantations du camp d’entraide précédent (résultat du camp d’Avril 2015 : 60 kg de pommes de terre !)
  • Construction d’une seconde terrasse (la première date du camp d’Avril 2015) afin d’élargir le potager
Bloc de douche - extérieur

Bloc de douche – extérieur

Bloc de douche - intérieur

Bloc de douche – intérieur

Opération débroussaillage

Opération débroussaillage

La source de tous les ennuis !

La source de tous les ennuis !

Avant : première terrasse - vue du bas

Avant : première terrasse – vue du bas

Après : la nouvelle terrasse à cultiver

Après : la nouvelle terrasse à cultiver

Après : la nouvelle terrasse finie !

Après : la nouvelle terrasse finie !

Avant : la future nouvelle terrasse vue du haut

Avant : la future nouvelle terrasse vue du haut

Lordanka aide Ivan

Ivan plante les fraisiers avec Lordanka

Ivan plante les fraisiers avec Lordanka

 

Les plantations de courges grossissent

Les plantations de courges grossissent

Avant : le champs de pommes de terre cultivé en Avril 2015

Avant : le champ de pommes de terre cultivé en Avril 2015

Après : une récolte abondante pendant la camps dAout

Après : une récolte abondante pendant le camp d’Aout

La maison d’accueil de Slivovic devient de plus en plus confortable !

En attendant le prochain camp, voici la photo de toute l’équipe qui a contribué à cette troisième édition du camp Franco-Bulgare !

0. photo de groupe !

 

Les Ateliers Bulgares : discrets mais efficaces (suite)

Voici la suite des images de Bulgarie :

Plein feu sur les couturières!

Nous vous présentons Petia et Bella…

Petia et Bella

Joana…
Joana

Et la relève!
Les apprenties couturières 2

Elles ont eu une petite initiation à la couture…
les apprenties couturières 1

Et la brave machine à coudre qui a bien besoin d’être nettoyée après tant de services rendus !
machine à nettoyer !

Vous retrouverez les productions des Ateliers Bulgares sur les stands de nos ventes à Anduze cet été!  A bientôt!

2ème camp d’entraide à Slivovic

Un deuxième camp de travail à été organisé en Bulgarie : des jeunes français ont travaillé côte à côte avec des bulgares pour avancer dans la rénovation de la maison d’accueil de Slivovic.

photo de groupe

Au programme :

– Réparer le toit et faire l’étanchéité de la cheminée

DSC_0199

DSC_0152

P1120018

P1120022

– Faire le placo et l’isolation des des pièces du Rez-de-Chaussée

7

 

4

Attaquer le potager et planter les pommes de terre, ails, oignons

217

206

201

Merci à l’encadrement des diacres de la mission Timothée pour le bon déroulement des travaux ! Merci à tous les jeunes qui ont prêté main forte avec dévouement et beaucoup d’entrain.