Rentrée des classes en Guinée

La rentrée des classes se prépare aussi en Guinée ! RETIM va renouveler sa prise en charge des frais de scolarité d’une vingtaine d’enfants pour l’année 2016-2017.

Ceux qui souhaitent participer à ce soutien peuvent le faire par un don désigné : « aide aux enfants de Guinée ». (par chèque à l’ordre de RETIM)

DSC00676

 

DSC00660

DSC00678

Rencontre avec nos amis Guinéens

Voici un petit reportage photo du voyage en Guinée de Daniel Issarte, Président de la Mission Timothée et Jérémie Loiret.

IMG_4281

Ils ont rencontré une partie des enfants soutenus par Retim pour l’année scolaire 2015-2016.

enfans parrainés

Le soutien apporté aux enfants s’inscrit dans une oeuvre déjà commencée par Daniel Tolno avant que Retim ne s’y engage aussi : une association d’aide aux enfants a été créée à Conakry et les enfants y sont nombreux. Retim soutient en ce moment 18 enfants, une partie à Conakry et l’autre au sud du pays, zone plus touchée par le virus Ebola.

IMG_4642

Après une bonne heure de piste voici nos amis arrivés à la future maison d’accueil en construction. Elle se situe à l’écart du village de Coyah, en pleine nature.

IMG_4640

Daniel et Jérémie ont pu visiter le chantier, rencontrer les ouvriers et l’ingénieur Paul responsable du chantier. Le toit est enfin posé : cela était urgent car la saison des pluies approche.

IMG_4637

La suite du chantier sera de finir le rez-de-chaussée pour pouvoir loger la famille de Daniel Tolno.

Capture d’écran 2016-06-10 à 22.37.22

Ensuite ils font un tour de la propriété et des environs. Plusieurs choses ont été réfléchies pour des activités visant dans un premier lieu à nourrir les pensionnaires du centre. Le commissaire Haris est un chrétien de longue date qui possède beaucoup de terrains. Il propose de mettre à disposition des terres juste à côté du centre d’accueil. On appelle ces terres en contre-bas des “bas fonds”. Il est rare de trouver des bas fonds non-cultivés car ce sont des terres humides et fertiles. Daniel pense y cultiver du riz, des légumes mais aussi mettre des bananiers.

Capture d’écran 2016-06-10 à 22.37.52

Une porcherie a déjà été installée! Les premiers pensionnaires sont déjà là pour le futur centre… Un gardien se charge de les nourrir!

A bientôt!

 

 

Scolarisation de 18 enfants guinéens

Depuis mars 2014 le virus de la fièvre hémorragique EBOLA tue les guinéens. En un an 1800 personnes en sont mortes, laissant des veufs et des orphelins. La Mission Timothée ayant constaté cette souffrance, a fait appel au Réseau d’Entraide Timothée (Retim), pour soutenir 18 enfants guinéens et leur permettre d’aller à l’école en payant les frais d’inscription. Ces enfants vivent encore avec leur(s) parent(s).

Marthe Kébé fait partie de ces 18 enfants :

Capture d’écran 2015-05-29 à 11.19.52

 

Marthe Kébé a perdu son papa lors de l’épidémie d’Ebola, la voici avec sa mère et sa sœur.

Maman africaine

Voici Marie Mara :

Fillette hébergée

Une petite explication de Daniel Tolno :

« En mars dernier nous étions à Forécariah dans le but de rencontrer les enfants en situation difficile. Là nous avons rencontré un enfant dont la mère est sourde et le père paralysé. Vu la souffrance de leur fille et le désespoir dans lequel elle était, nous avons jugé utile de l’accueillir dans notre famille. Depuis le 5 mars, elle vit dans notre famille et nous avons pu l’inscrire à l’école. Nous l’appelons Marie Mara. Son arrivée allonge la liste des membres de la famille qui passe de 12 à 13. »