Le container enfin arrivé !

  • Post category:Guinée
  • Post comments:3 commentaires
  • Temps de lecture :2 min de lecture

Après de longues semaines d’attente liée en partie aux troubles autour des élections, le container a enfin quitté le port ce matin de bonne heure. Nous n’osions plus y croire … ( il est arrivé le 22 février à Conakry …)

Peu après son arrivée au centre, une grue est venue pour pouvoir le décharger.

Camion +grue.jpeg

L’emplacement qui lui est dédié se situe derrière la cuisine, un endroit à peu près plat et discret. Il servira de box de stockage.

Par contre les douaniers ont tenu  à faire le déplacement pour assister au déchargement de toute la marchandise. ( ils l’avaient fait en partie au port déjà mais pas entièrement et voulaient être sûrs …) Il était à redouter de nouvelles complications et un éventuel rajout de taxes s’ajoutant aux précédents déjà très conséquents. Daniel a accueilli le chef douanier et lui a fait visiter le centre en lui expliquant tout le travail qui s’y fait. Ce dernier visiblement ne s’attendait pas à cela et a été touché par tout ce qu’il a vu au point de dire qu’il fallait absolument que cette oeuvre soit connue et que la télévision vienne faire un reportage … Au passage il a reconnu que la taxe que nous avions dû payer pour faire sortir le container du centre était injuste ! Quel soulagement pour Daniel et Léontine et nous tous qui avons pris à cœur cette situation !

Daniel et Léontine.jpeg

Il ne reste maintenant plus qu’à ranger tout le matériel déballé …

matériel à ranger.jpeg

Laisser un commentaire

Cet article a 3 commentaires

  1. Renaud Festal

    Un grand merci pour cette nouvelle de l’arrivée enfin du container et de la réaction du chef douanier à la vue du centre. C’est très encourageant !
    On se réjouit beaucoup, avec reconnaissance, de cet exaucement !

  2. SON

    C’est vraiment une grande joie pour nous tous.
    Les diacres se sentent peut-être un peu frustrés mais ce n’est que partie remise.

  3. SON

    C’est vraiment une grande joie pour nous tous.
    Les diacres se sentent peut-être un peu frustrés mais ce n’est que partie remise.