Slivovic

Après notre série de nouvelles de Madagascar, un petit tour d’horizon du côté de la Bulgarie s’impose. Au bâtiment de la « mission » à Slivovic s’ajoute une petite maison.

Celle-ci se situe à quelques centaines de mètres de la maison d’accueil. Son état nécessitait des travaux. Cette maison, achetée par Retim, accueille un couple et un enfant.DSC_0266

Nous vous laissons découvrir la métamorphose du toit… DSC_0277

La joyeuse équipe de Bulgares est à l’oeuvreDSC_0290

IMG-20170612-WA0022WP_20170712_018

De nouvelles fenêtres ont été posées. La maison est désormais plus agréable pour ses habitants qui y logeaient déjà avant les travaux. Inutile de dire qu’elle était complètement insalubre… L’humble demeure devient petit à petit accueillante.

Pendant ce temps, au jardin potager…

D’un côté les poivrons et les tomates poussent ! Et la récolte d’oignons est déjà faite.

2017-07-12-PHOTO-00000038 22017-07-12-PHOTO-000000402017-07-11-PHOTO-00000037

De l’autre côté, les ruches se multiplient et le miel sera récolté courant août…Tous les essaims ne produiront pas cette année car les derniers qui ont été divisés doivent tout d’abord grandir avant de pouvoir produire du miel pour l’apicultrice.

2017-07-20-PHOTO-000000272017-07-20-PHOTO-00000026

A bientôt !

WP_20170721_006

 

 

 

 

 

 

Publicités

Groupe d’étudiants du samedi

p1050741.jpg

Une partie du groupe de jeunes s’était rassemblée un lundi férié

Nous avions déjà écrit un article sur les groupes d’enfants et d’adolescents du samedi matin au CEP. Mais ce n’est pas l’unique travail d’accueil du CEP, car les responsables du centre d’écoute et de partage ouvrent aussi la maison pour les étudiants tous les samedis après-midi.

Le programme démarre à 14h30 par un moment de chant  et une réunion autour de la Parole. Puis les jeunes peuvent profiter de moments de détente dans le cadre agréable du CEP en se défoulant sur le terrain de basket, en jouant de la guitare ou encore en faisant des parties de pétanque. Sans oublier le traditionnel goûter !

Certains jeunes viennent tous les samedis et certains d’entre eux un peu moins régulièrement à cause des études ou des problèmes de transport. En effet certains  viennent de quartiers éloignés de Talatamaty (où se situe le CEP) et à cause des embouteillages mettent jusqu’à 2h00 simplement pour l’aller, par exemple ceux qui habitent vers Hankatsu.

Tous les mercredi après midi un groupe plus restreint de ces jeunes, qui habitent près du CEP, profitent du terrain de basket. La maison est grande ouverte pour eux. Il est vrai que cette maison avec ce grand espace aménagé offre un cadre idéal dans cette grande capitale et elle est une bénédiction pour les jeunes du quartier, mais aussi pour ceux qui résident plus loin et qui n’hésitent pas à faire la route pour s’y réunir.

BQ J1 (4)

Samedi après-midi au CEP